Rapport annuel 2018 du Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées

17 septembre 2019 - Le Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (CSNPH) a publié son rapport annuel 2018.

Le CSNPH se compose de 20 membres présentant eux-mêmes un handicap ou disposant d'une expertise reconnue dans la situation des personnes handicapées.

En premier lieu, le CSNPH est chargé d'examiner toutes les matières qui, au niveau fédéral, sont susceptibles d'avoir des conséquences sur la vie des personnes handicapées. Le secrétariat est assuré par la Direction générale Personnes handicapées du Service public fédéral (SPF) Sécurité sociale.

Les nombreux défis que doivent relever les personnes handicapées doivent être réglés à un niveau global, belge ou européen, voire international (ONU).

Le Conseil entretient ainsi des contacts réguliers avec :

  • UNIA,
  • la Plateforme pauvreté,
  • les conseils d’avis existants dans les entités fédérées,
  • le Belgian Disability Forum (BDF asbl) et
  • d’autres organes plus généralistes.

En 2018, le CSNPH a :

  • participé à 102 réunions de travail avec ses membres et des intervenants extérieurs,
  • rendu 35 avis dans les domaines des allocations, de l’accessibilité et de la mobilité, de l’emploi, de la politique globale menée contre la pauvreté et l’exclusion, des aidants proches, etc.,
  • pris une note de position sur la transition institutionnelle des lieux de vie des personnes handicapées (« désinstitutionnalisation ») et
  • participé à 14 colloques, conférences, auditions et visites.

Vous trouverez plus d’informations dans le rapport annuel 2018 du Conseil Supérieur National des Personnes Handicapées (pdf)